Une collaboration à l’échelle du continent sur la surveillance génomique de la COVID-19 démontre la capacité de l’Afrique à identifier et suivre les nouveaux variants du SARS-COV-2